Past Events

@CRIDS: Les blockchains et les smart contracts à l'épreuve du droit

Le vendredi 2 octobre 2020 à Bruxelles (Fondation universitaire, rue d'Egmont 11, 1000 Bruxelles)

Possibilité de suivre la conférence en présentiel ou à distance

Si le bitcoin ou les cryptomonnaies en général constituent les applications les plus emblématiques de la blockchain (ou chaîne des blocs), cette technologie ouvre des perspectives nombreuses et variées, dans divers secteurs : assurances et banques, énergie, distribution commerciale (pour assurer l’authenticité et la traçabilité des produits), services publics, etc. D’aucuns la considèrent comme une trust machine, eu égard à ses éléments caractéristiques : décentralisation et absence d’autorité centrale, cryptographie asymétrique, procédure de validation, avec la proof of work ou la proof of stake, par exemple. 

La blockchain est en effet un registre dans lequel les données sont conservées de manière transparente, pérenne et intègre. Avec les smarts contracts, on garantit par ailleurs l’exécution automatique des instructions figurant dans la chaine.  Pour être précis, on ajoute qu’il n’existe pas une blockchain, mais plusieurs sortes de blockchains, suivant qu’elles sont publiques, privées ou de consortium, par exemple. 

Cette technologie pose diverses questions juridiques, auxquelles la conférence (et l’ouvrage publié à cette occasion) entend répondre. Les blockchains et les smart contracts sont ainsi mis à l’épreuve de diverses branches du droit : droit des obligations, protection des données, propriété intellectuelle, droit de la concurrence, droit financier, etc.

La conférence et l’ouvrage s’adressent aux chercheurs, avocats, magistrats, juristes d’entreprises, notaires, intéressés par le numérique et les questions juridiques posées par les nouvelles technologies.

Programme

Inscriptions

Vivre la Ville 2020: (re)connectons le territoire intelligent

Le 12 mars 2020: Évènement pionnier sur le sol namurois, Vivre la Ville a pour ambition de sensibiliser les agents publics, les politiques, les chercheurs et les entreprises aux thématiques du Territoire Intelligent ainsi que de formuler et co-construire ensemble des bonnes pratiques concrètes. Novatrice et pragmatique, cette journée s’organise autour de conférences et de workshops visant à questionner les discours et idées reçues portant sur la Smart City d’une part, et à proposer des modèles et outils alternatifs opérationnels d’autre part.

Avec pour thématique : « (re)-connectons le territoire intelligent », l’édition 2020 sera l’occasion de s’interroger sur les façons de mettre le lien, qu’il soit virtuel ou réel, au service du Territoire Intelligent entendu comme ayant pour objectifs l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, la protection de l’environnement et l’équité sociale.
Démocratie délibérative, biomimétisme, prise en compte du genre dans la conception de l’urbain, impact du numérique sur notre façon de vivre ensemble, coût environnemental des technologies, appropriation des plateformes open data par les citoyens… seront quelques-uns des thèmes dont nous aurons l’occasion de discuter ensemble le 12 mars prochain !

Infos et inscriptions

 

30-31.01.20 - Copyright in the Digital Single Market

 

 

Les obligations légales de cybersécurité et de notification d'incidents

Vendredi 8 novembre 2019 à la Fondation Universitaire de Bruxelles

Plus d'information et inscriptions

Etats-Généraux de la "Digital Innovation: Status of the Public Sector in Belgium"

Les États-Généraux de la « Digital Innovation: Status of the Public Sector in Belgium » rassemblent les décideurs politiques et servent de forum pour souligner l’importance de la digitalisation des services publics. Au vu des attentes évolutives des citoyens et des entreprises, les services publics se doivent d’y répondre par le biais d’une digitalisation flexible et innovante. Ces États-Généraux, organisés conjointement par l’Institut Géographique National, la KU Leuven et l’Université de Namur, ont vocation à mettre en lumière l’importance d’une réflexion fondamentale autour de cet enjeu. Ceux-ci vous permettront de vous informer plus amplement au sujet de la digitalisation du secteur public en Belgique, mais également de participer à un débat interactif sur cette thématique. Ils vous donneront, par ailleurs, l’occasion de rencontrer d’autres acteurs afin de discuter des difficultés, besoins et attentes relatifs à la fourniture future de e-services.

Date : 15 juin 2017, 13h00 – 18h00
 
Programme :
 
13h00  13h30 : Accueil des participants

13h30  13h40 : Discours introductif de Madame Ingrid Vanden Berghe, Administratrice Générale de l’Institut Géographique National

13h45  15h30 : Interventions sur des thématiques liées à la digitalisation du secteur public en Belgique :

· Monsieur Ben Smeets, Directeur Général a.i. du « Digital Transformation Office » – SPF Stratégie et Appui (NL)
· Monsieur Bernard Dubuisson, Directeur Production et Gestion de l’eWBS (e-Wallonie Bruxelles Simplification) (FR)
· Madame Marijke Verhavert, Directrice du Département « Politique de l’Information» - Agentschap Informatie Vlaanderen (NL)
· Monsieur Jean-François Junger, Chef d’unité adjoint de l’unité « eGovernment and Trust » de la DG CONNECT – Commission européenne (ENG)
· Prof. dr. Cécile de Terwangne, Spécialiste du droit à la protection des données à caractère personnel et de l’eGouvernement – Centre de Recherche Information, Droit et Société de l’Université de Namur (FR)

15h30 – 16h30 : Débat, avec participation du public, entre les intervenants susmentionnés et le prof. dr. Steven Lierman, co-directeur du projet de recherche « Koppelen van Administratief Recht en Hervormingen van de Publieke Sector » de la KU Leuven

16h30  16h50 : Discours de clôture du Vice-premier ministre Fédéral et Ministre en charge de l’Agenda numérique, Monsieur Alexander De Croo

16h50 – 18h : Réception & networking
 
Lieu : Académie Royale de Belgique,  Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles
  
Pour votre information, ces Etats-Généraux s’inscrivent dans le cadre du projet de recherche FLEXPUB, qui est un projet financé par BELSPO pour une durée de quatre ans (2016-2020). L’objectif de ce projet, impliquant l’Institut Géographique National, la KU Leuven et l’Université de Namur, est de créer une stratégie pour le développement d’une nouvelle génération de services publics électroniques (e-services) flexibles en Belgique.

 

L’Europe, enlisement ou rebond de la démocratie?

Conférence exceptionnelle entre deux têtes pensantes et têtes de liste aux prochaines élections européennes.

L'Europe, enlisement ou rebond de la démocratie ?
Paul Magnette, professeur à l’ULB et tête de liste PS belge
Raphaël Glucksmann, philosophe et essayiste et tête de liste PS français
sous la modération de Béatrice Delvaux, Editorialiste en chef au Soir 

L’Union européenne est à un tournant important de son histoire et doit choisir entre un statu quo, qui serait sans doute suicidaire, une refondation qui serait difficile et un retrait qui serait affaiblissant pour ses Etats membres. Les élections européennes de mai 2019 seront un moment crucial. Pour aider les étudiants de l’UNamur à se positionner face aux grands enjeux européens et prendre part à la refondation de l’Europe, une série de conférences sous forme de controverses, ont été organisées durant l’année 2018-2019 à la Faculté de droit dans le cadre du cours de droit de l’Union européenne.

La controverse de clôture se tiendra le lundi 1 avril 2019de 18h15 à 20h00, à l’auditoire Adam Smith au rez-de-chaussée de la Faculté de sciences économiques (8 Rempart de la Vierge, à 5000 Namur). Elle sera suivie d’un drink offert par l’ADANam, l’association des anciens de la Faculté de droit.

 
 
CRIDS Documentary Database