You are here: Home / Conferences / @CRIDS

@CRIDS

Depuis plusieurs années, l’activité législative est intense dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication au point d'en devenir parfois indigeste. La législation – souvent, si pas exclusivement, dans le cadre de transpositions de normes européennes - couvre désormais des domaines les plus essentiels et les plus sensibles des activités sur les réseaux numériques telles que la protection de la vie privée, la lutte contre la cybercriminalité, la reconnaissance juridique de la signature électronique et la fixation d’un cadre juridique pour les services de certification, sans oublier la réglementation des services de la société de l’information et du commerce électronique.

Face à ce foisonnement de normes et d’évolutions législatives, le cycle de formations et de conférences juriTIC, organisé par le Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) entend faire le point. Depuis bientôt 10 ans, cette formation continuée en droit des technologies de l’information et de la communication s’adresse à des juristes, cadres d’entreprises et d’administrations ainsi qu’à des praticiens du droit, afin d’aborder avec eux, sous un angle résolument pratique, les problèmes juridiques posés en la matière. Ces journées d'études sont animées par des chercheurs universitaires et des experts de terrain qui transmettent leurs expériences à travers des exposés théoriques illustrés de cas pratiques.

Le CRIDS est né de la rencontre de trois centres de recherche reconnus en sciences humaines et technologies de l’information des Facultés Universitaires de Namur, le CRID (Centre de Recherche Informatique et Droit), la CITA (Cellule Interdisciplinaire de Technology Assessment) et le GRICI (Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Communication & Internet). Issu de cette convergence des expertises et des équipes, le CRIDS est devenu un centre de recherche interdisciplinaire de référence en Europe en sciences humaines et société de l’information. Il mène des recherches de pointe en articulation avec une analyse critique intégrant valeurs démocratiques et prise en compte de la dimension humaine des technologies d’avenir. Il regroupe une dizaine d’académiques et plus de 40 chercheurs, qui, ensemble, tissent un champ de compétences très vaste, de l’histoire de l’informatique, à la protection de la vie privée, des nouveaux modes de gouvernance à la production de biens culturels communs, du droit des communications électroniques au récit de soi sur Internet, de la protection des consommateurs numériques ou des patients « électroniques » au corps technologisé.

Public


Toute personne assumant des responsabilités dans le domaine du droit des technologies de l’information et de la communication.

Organisation


Il comprend plusieurs modules indépendants.
Les modules se présentent sous forme de conférences, cours et travaux pratiques.
La formation est donnée principalement en français et éventuellement en anglais.

Certification


Les personnes qui suivent un ou plusieurs modules peuvent recevoir sur demande une attestation de participation.
Cette formation est reconnue par la formation permanente des avocats à raison de 1 point par heure (OBFG).